A VIDEO

C’est pas parce que c’est les vacances que personne ne bosse. C’est pas parce que j’intérim ma chambre à coucher sur Tumblr que je n’en profite pas pour gratter à côté de la page principale. Je dois pondre à peu près une chronique un jour sur deux, c’est la mission. Celle-ci en est un exemple assez représentatif.

Sinon, ça va ?

A VIDEO

Je bosse tellement dur en ce moment, quand je vais boire un coup, je rentabilise !

A VIDEO

Fin Juin, j’ai quitté Caen. C’était une belle histoire.

(Concrete Knives - Brand New Start, piano) (c’est moi qui l’a fait)

A TEXT POST

L’intérim

C’est la crise, les enfants.

Comme vous l’avez peut-être remarqué si, d’aventure, vous avez tenté d’accéder au chantre du charme et du bon gout en moins de 32 couleurs (le So Do Myth Originel, donc), vous vous êtes probablement heurté à une fidèle représentation du bien fondé de la pensée de Nadine Morano, soit une page blanche, certes du plus bel effet, mais considérablement rudimentaire en termes de richesse éditoriale. Après avoir caressé l’idée d’en faire une oeuvre d’art que je pourrais remettre, telle l’entre-cuisse de Nicki Minaj, sur le marché à disposition des plus offrants, je me suis résolu à mettre à nouveau les mains dans le cambouis et ainsi donner au compteur des interventions manuelles intempestives son quatrième chiffre avant la virgule.

Le drame a pris la forme d’une convention de stage.

Afin de parfaire mon CV, mon temps libre et mon bronzage, j’ai décidé de migrer vers la belle cité d’Avignon, ville qui, en juillet, se transforme en orgie dramatique où plus de 1000 pièces cohabitent dans un périmètre strictement inférieur à l’égo de Benjamin Castaldi. Et j’ai une carte illimitée. Ce qui, en termes de plaisir et de consommation de temps libre potentiel, revient à découvrir The Pirate Bay un jour où on passe d’une connexion Internet 56k à la fibre optique. C’est un peu comme si Frédéric Mitterrand se retrouvait soudainement seul responsable d’un club de boy-scouts. L’embarras du choix. Le plaisir de la découverte à l’aveugle.

Du coup, je ne vais pas avoir le temps de passer douze heures de maintenance sur mon serveur FTP avant un long moment, mais il est hors de question que je vous laisse sur ces bons mots. Donc, Tumblr. Je sais. C’est moche. On dirait moi.